Audrey Marin-Pache

L'autrice

Née en 1989 à Saint Brieuc, j'ai toujours eu le nez dans un livre. D'abord les classiques, et puis, très vite, je suis tombée dans les mondes imaginaires: science-fiction, fantastique et fantasy, tous les genres m'ont captivée. En écrire moi-même était la suite logique...
Pendant des années, j'ai inventé mes récits, pour moi seule, timidement, incapable de franchir le pas de la publication. Jusqu'à la naissance de mes enfants: comment leur expliquer qu'il faut suivre leurs rêves, si moi même je n'en suis pas capable?
Ainsi, je me suis lancée, début 2019, en publiant en auto-édition mon roman de fantasy L'éclat et l'ombre. Le premier tome de la trilogie, Les dérobés de Berenia, a reçu un très bon accueil, ce qui m'a incité à reprendre très vite l'écriture. Le deuxième tome, L'île morte, est sorti en Septembre 2019. Le troisième et dernier, Le temps des choix, est sorti en Janvier 2020.
Suite à cela, j'ai eu le plaisir de rejoindre les Editions Archancourt, chez qui la sage est désormais éditée.
En parallèle, je poursuis mes autres projets en auto-édition: Dans le noir, roman court post-apocalytique et Talam, duologie dont le premier tome est sorti en Septembre 2020.

Audrey Marin-Pache

En dehors de l'écriture...

Je suis une touche-à-tout, qui s'enthousiasme pour tous les projets artistiques (avec plus ou moins de succès!). Ainsi, j'aime dessiner mes personnages, mes créatures fantastiques, mes cartes, mes plans. Je rêve, un jour, de réussir à terminer quelques chapitres de mes romans en bande dessinée. Je m'amuse régulièrement à chercher des mélodies sur ma guitare, pour donner un fond musical aux aventures de mes héros. Je puise l'inspiration pour certains combats dans l'escrime artistique, discipline pour laquelle je me passionne depuis quelques temps déjà. Je me cosplay en mes héroïnes lors des salons, renouant ainsi avec mon ancienne activité de modèle photo. Je m'inspire de mes nombreux voyages pour créer des lieux, des traditions, des personnages.
Finalement, l'écriture n'est pas pour moi LE moyen d'expression qui me correspond parfaitement: c'est plutôt celui dans lequel je me sens vraiment à l'aise, celui qui me permet d'exprimer le plus justement possible ce que j'ai à partager. C'est aussi le seul sur lequel je suis capable de me focaliser entièrement depuis des années, au lieu de virevolter d'un projet à un autre comme j'ai tendance à le faire pour le reste de mes passions!